9 façons de rendre votre foyer et votre communauté plus écologiques

En 2016, le militant écologiste Rob Greenfield a réalisé une expérience radicale : pendant un mois entier, il s’est promené dans les rues de New York, vêtu d’un costume en plastique avec de grandes poches qu’il remplissait en permanence de tous les déchets qu’il produisait. Il n’hésitait pas à accepter tout ce qui lui était proposé au cours de sa promenade et de ses achats dans la Grosse Pomme : bouchons jetables, pailles, brochures, sacs en plastique et emballages de plats à emporter. Il affirmait que lorsqu’on jetait des déchets, on ne les voyait pas, on n’y pensait pas et on les oubliait aussitôt. Rob voulait choquer les gens et leur montrer, de cette manière extraordinaire, combien de déchets nous, les humains, produisions réellement.

Son costume de poubelle aux dimensions incroyables nous pousse assurément à nous interroger : Comment produire moins de déchets ? Que pouvons-nous faire pour mener une vie plus durable ?
Il est évident que la majorité d’entre nous ne peut pas (ou ne veut pas) faire attention à tout ce que nous jetons. Mais il y a d’autres façons de réduire nos déchets.
Et non, porter nos ordures n’en fait pas partie.

 Voici comment créer un foyer et une communauté plus écologique

1. Faire la fête de manière plus écologique

vu qu’ 1,1 milliard d’assiettes à usage unique et 4,25 milliards de couverts sont jetés chaque année, il doit y avoir une alternative. Envisagez de vous réunir avec vos voisins pour acheter plusieurs services de vaisselle à usage multiple, qui remplaceront les articles jetables que la plupart d’entre nous utilise lorsque nous organisons des anniversaires et autres grands événements. Cet équipement peut être partagé avec tous les habitants du quartier ; il suffira de les prêter, de les laver après usage et de les rendre.

2. Faites vos études de manière plus écologique

utilisez les articles de papeterie de l’année dernière et partagez les manuels de vos enfants au lieu d’en acheter de nouveaux.

3. Toujours plus vert

utilisez les zones urbaines abandonnées pour créer des jardins communautaires, où vous pourrez cultiver les aliments que vous consommez. Ces jardins présentent de nombreux avantages comme la réduction des coûts de transport et du gaspillage d’eau, la création d’habitats et l’augmentation de votre consommation de fruits et légumes de 37,5 %.

4. Utilisation écologique d’outils

les articles qui ne sont pas utilisés fréquemment, comme les perceuses, les tentes et les échelles, peuvent être empruntés et prêtés entre voisins. Dépensez moins, partagez plus.

5. Deuxième chance

choisissez d’acheter vos vêtements et vos meubles dans des magasins d’occasion et des vide-greniers de quartier.

6. Il est aberrant d’utiliser la mauvaise poubelle

découvrez et partagez des informations sur les différents types de bacs de recyclage et sur ce qu’il faut mettre dans chacun d’eux.

7. Les déchets électroniques peuvent être recyclés

afin de réduire le flux de déchets qui augmente le plus rapidement au monde (50 millionsde tonnes métriques générées chaque année !), réparez ou transmettez vos smartphones et ordinateurs obsolètes et optez pour l’achat d’appareils électroniques remis à neuf.

8. Réduisez la consommation d’eau

installez une pomme de douche à faible débit, douchez-vous rapidement et remplacez l’herbe naturelle de votre jardin par du gazon artificiel.

9. Tirez parti des entreprises locales

persuadez les supermarchés et les magasins du quartier de passer des sacs en plastique conventionnels aux emballages compostables.

Conseil en prime: tirez le meilleur parti de votre compost

que ce soit dans votre jardin ou dans un jardin collectif, vous pouvez facilement composter vos déchets alimentaires.

Avez-vous réussi à convaincre vos entreprises locales de commencer à utiliser des emballages compostables ET à mettre en place un compost local ? Bien joué ! Vous pouvez désormais nous contacter chez TIPA, car nous nous concentrons sur les marchés haut de gamme des emballages souples compostables.

Nos emballages imitent les caractéristiques des sacs en plastique typiques, notamment leur transparence, leur résistance, leur aspect et leur toucher. Ainsi, la transition d’un emballage conventionnel à un emballage compostable sera simplifiée. Et le plus important ? Ces emballages, une fois utilisés et placés dans un composteur, que ce soit à la maison ou dans une structure industrielle, se désintègrent dans le sol et se biodégradent en 180 jours, ne laissant aucun déchet derrière eux.

Share this story

Related articles